L’étrange affaire de l’abattage sauvage des platanes de l’école Nonneville à Aulnay-sous-Bois

Publié le 7 Juillet 2015

Tout a commencé le samedi 4 juillet 2015 dans l’après-midi lorsqu’André Cuzon, ancien président de l’association Aulnay Environnement, alerte les blogs locaux sur une affaire plutôt étrange : l’abattage sauvage de platanes situés à l’intérieur de l’école Nonneville à Aulnay-sous-Bois. Son récit (à lire ci-dessous) et les photos qui illustrent cet événement sont aussi impressionnants que surprenants.

L’étrange affaire de l’abattage sauvage des platanes de l’école Nonneville à Aulnay-sous-Bois

« Je suis alerté vers 17 heures 10 par une amie qui habite derrière l’école d’un élagage qui ressemble à une coupe sauvage dans la cour de l’école Nonneville. J’envoie un appel d’urgence aux blogs et me rends sur place avec elle et un autre voisin alerté. Nous tapons fort à la porte concernée : les ouvriers nous disent qu’ils n’ont pas la clef et que leur responsable doit passer à 19h30. Le gardien intérimaire vient voir à la porte au bout de quelques minutes. Nous lui demandons d’avertir les responsables du chantier et de la police municipale. Pendant qu’il appelle 3 ouvriers ayant la clef en profitent pour ressortir en voulant refermer à clef : ils étaient parait-il sur un chantier de placoplatre !

L’étrange affaire de l’abattage sauvage des platanes de l’école Nonneville à Aulnay-sous-Bois

Hervé Suaudeau pour son blog Monaulnay arrive. Le spectacle est impressionnant : un platane de plus de 20 mètres de haut a été abattu par grosses branches de 30 centimètres de large. Des branches sont tombées sur les toits de l’école et des logements sur les bancs neufs de l’école… 1 autre professionnel sort avec du matériel ( électrique !). Nous attendons la police municipale, qui arrive et constate comme nous les dégâts, les risques évidents des travaux et l’absence des travailleurs partis comme des voleurs. Ils envisagent de mettre le camion resté là en fourrière afin de convoquer le « patron ».

L’étrange affaire de l’abattage sauvage des platanes de l’école Nonneville à Aulnay-sous-Bois

Pour moi responsable associatif aulnaysien ce grave incident demande des réponses municipales après les enquêtes nécessaires. Cela doit porter sur les donneurs d’ordre, les conditions dans lesquelles des travaux se font à l’insu apparemment des gardiens et de la police ! Evidemment ce qui nous motive ce sont les conditions de travail des personnels… et les conséquences de travaux pour les biens publics et pour les arbres centenaires des écoles dans ce cas. Un arbre était mal : 5 autres étaient menacés…

L’étrange affaire de l’abattage sauvage des platanes de l’école Nonneville à Aulnay-sous-Bois

Nous demandons aux élus de nous informer des résultats de cette enquête. A cet instant de mon compte-rendu j’ai un appel de Frank Cannarozzo. Je compte sur lui. Je lui ait dit que j’avais l’impression d’avoir affaire à des voleurs de bois… »

L’étrange affaire de l’abattage sauvage des platanes de l’école Nonneville à Aulnay-sous-Bois

Immédiatement, notre Robin des Bois local, Hervé Suaudeau, se fend d’un article sur son blog où il émet l’hypothèse que cette opération aurait peut-être été commanditée par l’exécutif municipal soi-même. Il étaye son assertion sur des « rumeurs » soulevées par le corps enseignant de cet établissement scolaire mais pourtant formellement démenties en conseil d’école par Claire Fouque l’adjointe au maire en charge de l’éducation.

L’étrange affaire de l’abattage sauvage des platanes de l’école Nonneville à Aulnay-sous-Bois

Renseignement pris, il apparait finalement que la ville n’a absolument pas mandaté cet abattage sauvage. Elle est en fait victime de la situation exactement comme lors du dépôt de tonnes de terre survenu en 2013 sur le site de l’ancienne usine d’amiante. Une plainte aurait d’ailleurs été déposée et une enquête est en cours pour connaitre les tenants et aboutissants de cette affaire.

L’étrange affaire de l’abattage sauvage des platanes de l’école Nonneville à Aulnay-sous-Bois

Moralité : à force de voir le mal partout notre sympathique blogueur semble se laisser gagner par une sorte de paranoïa aiguë. Attention à la surchauffe…

(Merci à André Cuzon pour le compte-rendu et les photos).

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean Louis Karkides 07/07/2015 19:45

Il est quelquefois difficile de faire un article, surtout à 700/km et avec une connexion aveyronnaise ;)
Herve@suaudeau à fait sa part, j'ai essayé de faire la mienne. Notre blog n'est pas à charge et reste indépendant.
Nous voulions avoir mes infos de la mairie, l'article montre bien que le précédent ne cherchait que de comprendre.
Plus que les photos, André Cuzon doit être remercié pour sa vigilance qui a permis que les platanes testent debout.

Hervé Suaudeau 07/07/2015 19:10

Relisez l'article, je ne remet pas en cause la mairie. La PM est même arrivée très vite. On pose des questions. Et quand on a la réponse, on publie même la réponse de la mairie ce qui a été fait (il est vrai en même temps que cet article. Pfiou... cela va trop vite!) http://www.monaulnay.com/2015/07/la-ville-refute-toute-responsabilite-dans-labattage-des-platanes-de-lecole-nonneville.html
Hervé Suaudeau

Hervé Suaudeau 07/07/2015 19:09

Relisez l'article, je ne remet pas en cause la mairie. La PM est même arrivée très vite. On pose des questions. Et quand on a la réponse, on publie même la réponse de la mairie ce qui a été fait (il est vrai en même temps que cet article. Pfiou... cela va trop vite!) http://www.monaulnay.com/2015/07/la-ville-refute-toute-responsabilite-dans-labattage-des-platanes-de-lecole-nonneville.html