Un singe magot en couche-culotte dans le jardin d’une zone pavillonnaire de Sevran !

Publié le 23 Avril 2015

Un singe magot en couche-culotte dans le jardin d’une zone pavillonnaire de Sevran !

Etonnante surprise, ce mardi, dans une zone pavillonnaire de Sevran. Un petit singe avec un couche-culotte se promenait dans un jardin ! «Ma mère m’a dit “regarde ce qu’il y a sur le mur”, explique une riveraine. Il avait la taille d’un gros chat, il n’était pas sauvage, ni agressif.

Comme je n’avais pas de banane, je lui ai donné des noix !» L’animal s’est montré plus craintif à l’approche des pompiers et de leur filet se souvient cette habitante.

«Il a été anesthésié à l’aide d’une sarbacane pneumatique» indique le commandant Bot, porte-parole de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris. L’animal a été confié l’école vétérinaire de Maisons-Alfort (Val-de-Marne). Il s’agit d’un singe magot d’un an environ, manifestement domestiqué, ou en voie de l’être, vue la couche-culotte qu’il portait.

Bien qu’espèce protégée car en voie de disparition, le magot avec ses airs de peluche vivante, est en passe de devenir la nouvelle coqueluche. Sa détention est pourtant illégale. En janvier, un magot avait atterri au commissariat de Gennevilliers (Hauts-de-Seine), lui aussi vêtu d’une couche-culotte. En novembre, au Blanc-Mesnil, un petit singe a mobilisé des pompiers pendant près de deux heures. L’animal peut toutefois avoir des comportements imprévisibles. En décembre, à Marseille un magot a semé la panique pendant plusieurs jours, blessant même légèrement des enfants.

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

RW 23/04/2015 20:32

Ce type de singe est ramené du Maghreb, par voie aérienne ou maritime, par des familles se rendant là-bas.
Il apparaît qu'il est exhibé par des gens ne se rendant même pas compte du mal qu'ils font à cette espèce. :/