Mystère autour de l’explosion dans l’immeuble de Chanteloup à Aulnay-sous-Bois

Publié le 24 Avril 2015

Comme chacun sait probablement désormais, le quartier Chanteloup était légitiment en émoi hier soir suite à l’explosion spectaculaire intervenue dans un immeuble situé 2 rue Jean Le Corbusier à Aulnay-sous-Bois. L’appartement d’un couple et deux enfants semble avoir littéralement volé en éclats comme en témoigne la projection au sol des fenêtres. Par chance, malgré l’ampleur des dégâts matériels, aucune victime n’est à déplorer si ce n’est un blessé léger.

Les secours sont arrivés rapidement sur les lieux qui, une fois sécurisés, ont laissé la place au temps de l’investigation devant amener à l’explication de cet événement. Immédiatement, l’hypothèse d’une déflagration due au gaz a été avancée par certains. Sauf, qu’a priori, elle ne tient absolument pas la route dans la mesure où l’immeuble en question, comme tous ceux du secteur OPH de ce quartier (1 et 2 rue des Frères Lumière, 59 à 65 rue Arthur Chevalier, 1 à 7 rue Jean Orcel et 2 – 4 rue Jean le Corbusier) est totalement équipé en électrique ! Il n’y a donc pas de gaz de ville qui transite dans les appartements !

Des rumeurs invérifiables circulaient hier soir dans les conversations comme quoi quelques locataires disposeraient de bouteilles de gaz individuelles stockées dans les appartements, ce qui est pourtant totalement interdit dans le règlement de l’OPH. Quoi qu’il en soit, tard dans la nuit, les experts tentaient de démêler les fils de ce qu’ils qualifiaient «d’explosion inexplicable », ce qui n’est évidemment pas de nature à rassurer les riverains de ce secteur de la ville.

A cette heure-ci les raisons de l’explosion demeurent donc un mystère. L’enquête nous en dira peut-être plus dans les jours qui viennent. A moins qu’un autre événement dans le flot incessant de l’actualité ne fasse le buzz de sorte que la population ne garde finalement en mémoire que l’événement en lui-même en oubliant d’en chercher la cause…

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

LOLO 06/06/2015 12:07

On aimerai savoir se qui c'est passer on attend toujours LES RAISON DE CETTE EXPLOSION

lolo 17/05/2015 14:49

Pour faire un trou dans l'immeuble aussi gros il devait y avoir quelque chose de pas normal

lolo 25/04/2015 07:39

Je suis une habitante du quartier et je peux vous dire que rien n'est au norme au niveau de l'électricité. Quand les pompiers on casser la façade de l'immeuble du polystyrène en est sortit c'est donc toujours un mystère sur se qui c réellement passer.

du Dandy 24/04/2015 23:38

Excellent article écrit par quelqu'un qui ne signe pas mais dont la plume trahi son identité.
Et surtout la source :) Effectivement, je suis sur que l'OPH fera toute la lumière sur cette mystérieuse explosion, on peut envisager plein d'hypothèses, la dernière en date totalement accidentelle, la surchauffe d'un ballon d'eau chaude (150 l) dont le groupe de sécurité, n'aurait pas assuré sa fonction, ça serait un accident très rare mais qui est déjà arrivé. J'en ai soumis l'hypothèse auprès des responsables. Je ne suis pas sur que ces ballons aient eu un quelconque entretien depuis la mise en service de cet immeuble et du groupe de la résidence mitoyen autour de l'année 1983. sachant que cette cité a été construite "à la hâte" pour cause d’Élections municipales par l'ancienne municipalité communiste, de nombreux dysfonctionnements et malfaçons ont été répertoriées au fil des ans. La nouvelle direction de l'OPH (Aulnay habitat) nommée depuis - d'1 an ne peut être tenu responsable et en aucun cas de ce qui aurait pu être une tragédie. La qualité et l'honorabilité des nouveaux dirigeants et intervenants est un gage de réussite pour les années futures
Pour en revenir à cet "accident" (pour l'instant appelons le comme çà)
En effet de jeunes enfants jouaient à proximité, période de vacances scolaires oblige à l'endroit même des débris quelques secondes avant le souffle. Sur les images on peut en mesurer la violence. La providence a décidé autrement, en éloignant les enfants au bon moment (témoignages de riverains)
D'autres pistes doivent être envisagées. L'enquête de police et des assurances en dira un peu plus dans les jours prochains. Il est clair que l'OPH assurera sa mission d'informer ses locataires concernant de fait divers, et saura faire face quelque soit les situations. Au lendemain de ce sinistre, je n'ai aucune piste privilégiée, tout est envisageable. Autre évènement ou pas, l'affaire ne sera "pas lâchée" Je dois être clair, les rumeurs si à ce stade en sont du moins officiellement, on sait que ça se passe... On en saura plus dans les prochains jours. Toutefois rien ne dit qu'une bouteille de gaz soit à l'origine de sinistre. A suivre donc...
Le quartier de Chanteloup se doit de remercier les services de l'OPH dont la directrice présente sur les lieux très rapidement, le maire adjoint d'astreinte, et Mme la présidente de l'OPH, également 1ère adjointe, ainsi que la réactivité et le professionnalisme des secours (pompiers, police municipale et nationale) Le Sous-Prefet également sur les lieux.